HandyLinux

Ce matin, j’ai reçu un mail me demandant de tester une distribution que je ne connaissais pas : HandyLinux. Je suis donc allé faire un tour sur le site de cette distribution (http://handylinux.org/) et j’ai tout de suite commencé à télécharger une ISO.

Première bonne nouvelle, les deux ISO sont téléchargeables en torrent ce qui est à mon sens une bonne chose, notamment par le fait que le téléchargement peut être interrompu (volontairement ou pas).

Comme je ne veux pas casser mon ordinateur à chaque fois que je fais un test, j’ai crée une machine virtuelle pour installer HandyLinux. HandyLinux étant basé sur Debian, pas de soucis.

Seconde bonne nouvelle, cette distro propose un mode « Live » qui permet de la tester sans casser son PC. Il va de soit que, dans mon cas, je suis tout de suite passé à l’installation proprement dite.

Cette installation se passe sans soucis particulier. Elle propose de prendre tout le disque dur pour installer le nouveau système d’exploitation, sans séparer les partitions « / » et « /home » ce qui va faire hurler les spécialistes, mais bon, pourquoi pas. Elle cée par contre tout seul la partition « swap » ce qui facilitera la vie aux débutants. Dans mon cas, j’ai tout de suite configuré le réseau. Il faudrait que je fasse un second test d’installation « hors réseau » pour voir comment ça se passe, si le DVD est complet ou si une connexion Internet est indispensable. J’ai refait ensuite une seconde installation, toujours en machine virtuelle bien entendu, mais sans connexion Internet. A ma grande joie, tout c’est installé correctement (du moins j’ai l’impression).

A l’issue de l’installation, le PC reboote automatiquement.

Attention : le nom du PC est imposé à l’installation. Il s’agit de « handylinux ». Ceci est peut être un détail mais il a son importance si papy et mamie ont chacun leur propre ordinateur. Dans ce cas, il y aura forcément conflit dans le nom d’hôte sur le réseau. Heureusement, nous sommes sous Linux et il suffit d’ouvrir un terminal et de taper

sudo leafpad /etc/hostname

pour changer le nom d’hôte du PC en question, puis de rebooter (j’évoque le changement de nom d’un PC Linux dans cet article)

Une fois le PC redémarré, il demande un login et un mot de passe. Bien, mais dommage qu’il ne propose pas une connexion automatique s’il n’y a qu’un seul utilisateur.

Ca y est, la session est ouverte, sur un bel écran d’accueil, relativement explicite :

Capture du 2014-01-31 17:50:36

 

Je débute, donc je clic ici !

Le guide d’accueil et de vulgarisation à l’informatique qui s’ouvre est plutôt bien fait. J’apprécie.

En bas à droite, le système nous signale qu’il y a des mises à jour à faire. Bien vu. On lance et on rentre le mot de passe.

Capture du 2014-01-31 17:58:09

 

Dommage que « Check » et « Install Updates » ne soient pas francisés. Pas cool pour papy et mamie qui ne parlent pas la langue de Shakespeare.

Voyons maintenant le menu principal. Il est sympa, il faut bien l’avouer.

Capture du 2014-01-31 18:03:59

 

Pour la partie Internet, Chromium et Icedove me semblent être des bons choix, même si on pourrait préférer Firefox à Chromium. J’apprécie la présence de « Communiquer avec Skype », « Rejoindre Facebook » et « Rejoindre Twitter ».

Pour la partie « Multimédia », rien à dire, il y a l’essentiel, le nécessaire et suffisant.

Idem pour la partie « Bureautique ».

Bien vu aussi la partie « Jeux ».

Passons maintenant à la partie « Aventuriers »

Capture du 2014-01-31 18:22:58

 

Je regrette l’absence de la gestion des utilisateurs, même dans la configuration détaillée (Papy et Mamie ont chacun leur compte sur le PC…). Pas bien grave : il suffit de chercher « users » dans la logitèque.

A noter la présence de Teamviewer 9 dans l’installation de base, mais je regrette que cet outil n’apparaisse pas dans l’un des menus principaux (« Aventuriers » m’aurait semblé adéquat). Il faut chercher Teamviewer dans la liste des applications, puis dans Internet.

J’ai apprécié :

  • La facilité d’installation
  • La possibilité de faire une installation, même sans accès Internet
  • La sobriété du menu
  • Le choix des logiciels installés de base
  • La présence (même cachée) de teamviewer

Je regrette :

  • Le nom d’hôte par défaut imposé
  • L’absence de teamviewer dans le menu de base

Au final, j’ai bien apprécié le (petit) moment que je viens de passer avec HandyLinux et, si j’avais à installer un PC pour une personne âgée, sans expérience avec l’informatique, je me poserais sérieusement la question d’utiliser cette distribution. Elle s’installe facilement mais sa mise en place chez un utilisateur totalement novice en informatique devrait tout de même être faite par quelqu’un d’un peu initié, avec une petite phase d’apprentissage avant de laisser « papy » tout seul devant son ordinateur.

11 Comments

  1. Commentaire par Alain BACH:

    Premier retour au sujet de cet article, suite à un post que j’ai fait sur le forum de LinuxMint (je remercie Lancien pour ses remarques)

    J’écris : Une fois le PC redémarré, il demande un login et un mot de passe. Bien, mais dommage qu’il ne propose pas une connexion automatique s’il n’y a qu’un seul utilisateur.
    Réponse : Ne compte pas sur une pure Debian pour te proposer ce genre de chose. L’installeur ne sait pas non plus s’il y aura ou non un autre utilisateur. Il est donc très sain qu’il ne propose pas cette possibilité. Par contre, et tu le sais aussi, ça peut se modifier aisément après l’installation.

    J’écris : A noter la présence de Teamviewer 9 dans l’installation de base, mais je regrette que cet outil n’apparaisse pas dans l’un des menus principaux (« Aventuriers » m’aurait semblé adéquat). Il faut chercher Teamviewer dans la liste des applications, puis dans Internet.
    Réponse : Papy ou Mamy ne savent de toutes façons pas de quoi il s’agit. Il est préférable qu’ils ne puissent pas lancer teamviewer « pour voir » et éventuellement oublier de le fermer. Le risque est faible, bien sûr, mais il existe. Il est bien préférable d’attendre que Papy ou Mamy appellent une personne de leur connaissance qui leur indiquera au moment voulu ce qu’il faut qu’ils fassent (ouvrir Teamviewer) et comment le faire.

    Ces remarques sont tout à fait pertinentes !
    Pour info, je rappelle à mes chers lecteurs que j’écris mes articles « à chaud ». En l’occurrence, j’ai fait mon installation et mes tests sur un écran et j’ai rédigé l’article sur le second. Je ne fais donc que livrer mes impressions, sans aucun partie pris, avec ma petite expérience que j’essaie de partager ;)

  2. Commentaire par Alain BACH:

    HandyLinux 1.4 est sorti hier :)

    Cette nouvelle version corrige, entre autre, le choix du nom d’hôte que je reprochais à la version 1.3. Elle intègre aussi LibreOffice 4.

    Beau travail !

  3. Commentaire par Alexis:

    Bonjour,

    comment monter un disque dur externe ?
    Il apparait sur le bureau, mais je ne sais le monter ???

    Merci d’avance pour votre aide

    • Commentaire par Alain BACH:

      Bonjour Alexis,

      Normalement, si un disque externe apparaît sur le bureau, c’est qu’il est monté. Pour vous en assurer, lancez l’explorateur de fichier que vous trouverez dans l’onglet « Fichiers » (vu que vous avez posté votre commentaire sur l’article consacré à HandyLinux, je considère que vous utilisez cette distribution). Déplacez vous ensuite dans /media. Votre disque dur externe doit apparaître ici.

  4. Commentaire par Yifu:

    Bonjour.
    Je viens d’installer HandyLinux sur le portable d’un ami d’un âge certain, mais le problème est qu’il n’arrive pas à retenir ses identifiant/mdp qui sont on ne peut plus simple (prénom/nom). Est-il possible de démarrer directement sans cela ?
    Merci.

    • Commentaire par Alain BACH:

      Bonjour,
      Il est tout à fait possible de bypasser la demande du login et mot de passe. Pour cela il faut aller dans la gestion des utilisateurs. Je suis actuellement en déplacement et je ne peux pas vous en dire plus avant la semaine prochaine.

  5. Commentaire par Yifu:

    Bonjour.
    Merci, j’attends la méthode avec impatience ;)
    @+

    • Commentaire par Alain BACH:

      Bonjour Yifu,

      Chose promise, chose due :)

      En rentrant de déplacement, j’ai installé HandyLinux en machine virtuelle.
      Une fois votre session Handylinux lancée :
      – Allez dans l’onglet « Aventuriers ».
      – Cliquez sur « Liste des applications ».
      – Choisissez la catégorie « Système ».
      – Dans cette catégorie, exécutez « SlimConf » (il vous demande le mot de passe que vous avez défini à l’installation, le mot de passe « root »).
      – En haut à gauche, vous avez une liste déroulante appelée « Utilisateur ». Choisissez l’utilisateur devant se connecter automatiquement, puis cochez « Connexion auto ».
      – Sauvez puis quittez.
      – Redémarrez votre ordinateur.

      Normalement, il ne vous demande plus de login / mot de passe.

      Bon courage.
      Alain

  6. Commentaire par Yifu:

    Bonjour Alain.

    Merci pour cette précieuse information que je vais tenter de mettre en pratique. Je n’ai pas osé m’impliquer d’avantage dans les paramètres, de toute façon je n’ai pas l’ordi en question sous la main, mais à priori ça n’a pas l’air très sorcier, donc le marabout devrait s’en sortir ;)
    Je vais profiter de l’occasion pour lui simplifier encore plus la vie, car même le menu HandyLinux lui pose quelques problèmes ! Il n’aura que quelques icônes favorites dans l’accueil et j’espère ne plus entendre parler de lui, car il commence à me fatiguer un tantinet. Mais bon, il n’y a plus de place pour lui ajouter quelques barrettes mémoire :)

    Sinon au passage, Yifu est mon pseudo dans des jeux, qui est mon prénom en chinois…

    Merci encore et @ bientôt pour des nouvelles. (pas encore pris rendez-vous avec lui mais ça ne saurait trop tarder)

  7. Commentaire par Yifu:

    Bonjour.
    Rendez-vous reporté, mon « patient » est en déplacement. De toute façon je vous tient au courant.
    @ bientôt !

  8. Commentaire par Yifu:

    Bonjour.
    Le rendez-vous qui a été pris lundi pour cet après-midi à été annulé ce matin, mon « patient » verra ça avec son voisin. Je leur souhaite bien du courage, une épine de moins dans mon pied.
    Sinon j’ai réussi à installer HL sur une clé et bootable (avec lili usb creator), mais y-a-il la possibilité de rendre cette clé persistante ? Ce serait pas mal pour conserver quelques recherches sur internet par exemple.
    Merci et @ bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *